Libérer le potentiel des managers avec… la cuisine!

Pour augmenter l’engagement de vos managers, la mise en situation réelle peut-être un puissant outil. Elle participe au concept global d’ « empowerment », qui consiste à renforcer la capacité d’action des salariés. L’implication dans l’entreprise dépend en effet de trois facteurs : la vision, l’autonomie et l’appropriation du poste. Un exemple étonnant : la cuisine ! On vous raconte ici l’intervention atypique de Dakota Lab. auprès d’un groupe de managers.

Tout le monde aux fourneaux

La scène se passe dans le centre de la France, dans un lycée technique qui accompagne des apprentis à cuisiner, coiffer, faire des gâteaux, bref les métiers dits manuels qui ont survécu à la révolution numérique et qui vous saluent bien !

Un groupe de managers d’un institut bancaire est également présent et surprise, c’est eux qui sont aux fourneaux. 4 heures pour préparer une quarantaine de plats sous le regard attentif du chef Stéphane.

Première surprise du coach Dakota : tout le monde est à fond. Le sens du challenge réapparaît et les binômes se créent spontanément. Lorsqu’il s’agit de s’entraider, les managers répondent également présents en partageant leurs expériences culinaires : « Moi, j’ai trempé les choux à l’envers dans le pavot et ça marche super bien ».

L’autre surprise sera de voir les managers de cette banque en situation réelle : découper les gambas, battre la purée de patates douces, faire monter les œufs en neige… Comme à la maison !

Après quatre heures d’effort, de sueur et d’adrénaline, la récompense est au rendez-vous lorsque tous les plats sont servis en salle.

Confiance, autonomie et… fun !

Cette mission a été encore une fois la révélation que les pratiques managériales doivent évoluer.

Chez Dakota Lab, nous prônons la mise en situation réelle des managers pour libérer leur potentiel. Lorsque nous avons ensuite débriefé avec le management de la banque, nous avons observé 3 acquis de cet accompagnement hors du commun :

1- Inutile de tout préciser, les managers adorent relever des challenges si on leur fait confiance

2- La direction (ici le chef) doit être présent dans les moments cruciaux mais doit laisser faire et se montrer disponible !

3- Mettez du fun dans votre entreprise, les managers veulent « s’éclater » pour la plupart et n’attendent souvent qu’un geste de leur direction : amusez-vous dans ce que vous faites, plantez-vous, car vous apprendrez plus qu’en appliquant les consignes.

Les pratiques managériales qui renforcent l’empowerment des salariés sont particulièrement importantes avec les jeunes recrues. Cette fameuse « génération Y », qui attend autonomie et reconnaissance d’une façon parfois déroutante. Pour recruter et surtout fidéliser ces acteurs essentiels de la performance, de tels accompagnements permettent à tous de trouver son compte : esprit d’équipe (chacun trouve sa place naturellement), confiance (la direction guide sans « fliquer ») et feedback direct (les plats sont envoyés).

Nous reviendrons très bientôt avec des outils et des contenus exclusifs sur le management intergénérationnel, un sujet à suivre de très près !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :